pub
   
| Musique : Alain Bashung | DIAPORAMA PHOTO Alain Bashung en live | SOMMAIRE |
Numéro 7
   

Alain Bashung

Musique : Alain Bashung

Alain Bashung est né le 1er décembre 1947.

Sa mère est d’origine Bretonne et son père Algérien Kabyle.

Il découvre l’harmonica à cinq ans.

Son premier groupe, Les Dunces, dans les années soixante, ne laissera à personne un souvenir impérissable.

A 19 ans (1966), un premier 45 tours « Pourquoi rêvez-vous des Etats-Unis ? »

Suivra la période pseudonyme avec un single sous le nom de David Bergen.

Puis le pseudo « Hendrick Darmen »en 1971 et 1972, compositeur interprète du groupe Monkey Bizness.

C’était l’époque où l’on croyait que le nom faisait la couleur.

Dans les années 70, Alain Bashung rencontre Dick Rivers et les Chats Sauvages, une des pointures Rock à l’époque.

 

Alain Bashung / Photo Hervé Dols©

Il composa des chansons pour les méchants félins ; j’ai oublié les titres.

Son premier album, Roman photo en 1977, est signé avec le réalisateur Andy Scott et l’auteur Boris Bergman, c’est un flop.

Les plus vieux se souviennent de ce tube des années 80 (plus exactement) de 1979 « Gaby, Oh Gaby » qui nous fit découvrir véritablement le rockeur français.

Le titre phare de la Roulette russe, un petit jeu que l’on envisage après un mauvais roman photo.

En 1981, "Pizza" vient mettre de la tomate dans les épinards. En effet, le Vertige de l’amour entre le public, les médias et Alain Bashung est consommé. Première grosse tournée et notamment un passage par l’Olympia à Paris.

L’album Play Blessures suivra en 1982 avec notamment la collaboration avec le grand Serge Gainsbourg. À mon humble avis c’est cet album qui nous dévoile la véritable personnalité de Bashung, sombre, torturé, voire incompréhensible. Les ventes de ce quatrième opus ne laisseront pas des traces indélébiles sur son compte en banque.

L’année suivante (1983), " Figure imposée " sera du même sillon.

SOS Amor, sortie du " Passé le Rio Grande " en 1986, lui permet de retrouver Bergman et le succès.

Novice, Jean Fauque pour sa première collaboration avec Bashung sur cet album fera bomber le torse à l’auditoire. Nous sommes en 1989.

Alain Bashung et Jean Fauque vont " Osez Joséphine " (1991) qui se vendra à plus de 350 000 exemplaires, de quoi laisser rêver madame.

Depuis, Bashung n’a de cesse de sortir des albums les uns plus beaux que les autres. Poète musicien, un artiste perché tout en haut là où le talent vous porte. En 1998, une " Fantaisie militaire " avec cette merveille " La nuit je mens ". L’album récolte trois victoires de la musique en 1999. En 2005 il est consacré meilleur album de ces 20 dernières années, excusez du peu.

Bleu pétrole est sorti en mars 2008. Une perle. Des collaborations avec Jean Fauque, Gaëtan Roussel de Louise Attaque, Gérard Manset dont la chanson « Il voyage en solitaire » est le dernier titre de l’album.

En 2008, atteint d’un cancer des poumons. Alain Bashung suit une chimiothérapie qui ne le dissuade pas de continuer une tournée triomphale à travers la France. En Avignon fin novembre 2008, (Les Passagers du Zinc) son arrivée sur scène est saluée par 10 minutes d’applaudissements.

Une seule lumière éclaire l’artiste et pourtant il se passe déjà quelque chose, une présence.

Hervé Dols / dols@oeilpaca.fr

 

 

L'oeil paca.fr votre magazine gratuit REDACTION : redaction@oeilpaca.fr | PUBLICITE : christian@oeilpaca.fr | Mémoires images L'Oeil Paca.fr B.P Mairie 13150 Tarascon cedex