| SOMMAIRE | Interview : Benoît DOREMUS | PHOTOS live Benoît Doremus |
 

Dans les bacs : Benoît Doremus "2020"

Ce n’est pas vraiment une découverte. Benoît a déjà fait un passage dans Taratata, deux albums et plus de cent dates. Mais vu qu’autour de moi, jeunes et plus vieux ignorent totalement qui il est, je me suis laissé dire que je n’étais pas le seul.

Ce jeune homme qui navigue entre romantisme et timidité, serait-il l’un des futurs chanteurs à texte Français ? Si Renaud l’a pris sous son aile de moineau, c’est qu’il devait avoir de l’envergure.

Rv Dols : Tu as grandi entre Metz et Rognonas (13) dans une famille de cinq enfants. C’est à cette période que tu commences à écrire des poèmes et à 14 ans tu grattes des cordes. En 2001 tu passes une licence d’art du spectacle (cinéma) et ambitionnes de devenir scénariste. C’est l’écriture qui prime chez toi ?

Benoît Doremus : Oui, c’est vrai que l’écriture c’est vraiment une passion.

Rv Dols : Il y a même un livre en attente d’être publié…

Benoît Doremus : C’était une envie comme ça, ce n’est pas à proprement dire un livre. C’est quelque chose que j’ai écrit, mais qui n’a pas pour vocation d’être publié. C’est plus un essai personnel qu’autre chose.


Photo Rv Dols©

Rv Dols : En 2002/2003, tu montes à Paris et là, avec Richard Posselt et Franck Portal, tu commences à jouer en live dans les bars du 11éme et du 18éme. Finalement tu fais de la musique pour placer tes textes ?

Benoît Doremus : Peut-être qu’insidieusement cela n’est pas faux. Mais j’aime jouer de la guitare. Je crois que je me cherchais et que la musique m’a permis d’entrevoir vraiment mes possibilités. Maintenant je suis bien dans ce que je fais.

Rv Dols : 2005 est l’année du premier disque autoproduit « Pas en Parler » mais aussi et surtout la rencontre avec Renaud. Il a apprécié tes textes et te voilà signé chez EMI. Cette rencontre est-elle le vrai début de ta carrière ?

Benoît Doremus : Evidemment, je savais que j’allais rencontrer Renaud, donc je suis allé au rdv avec un cd. Il a écouté et ça lui à plus.

Rv Dols : En 2007 tu fais une centaine de concerts avec l’album « Jeunesse se passe ». Puis depuis 2010 plusieurs dates, une trentaine au total, en première partie de Renan Luce… Pourquoi toutes ses premières parties ?... Beacause le même tourneur (3C) ?

Benoît Doremus : Entre autres, mais Renan et moi sommes très amis. Il a d’ailleurs composé une chanson qui figure sur mon prochain album « 2020 ». Renan me fait un vrai cadeau, pouvoir jouer avant lui dans des salles combles, c’est enrichissant.

Rv Dols : Nous avons donc assisté au live de Benoît Doremus. Apparemment dans la salle pas grand monde soupçonnait son existence. Quand il arrive seul sur scène avec sa guitare sèche, cela surprend l’assistance. Mais à y réfléchir, il est logique que l’artiste dévoile en toute simplicité certains morceaux de l’album à venir. Au final, le public adhère et les applaudissements en attestent.

L’album « 2020 » sortira le 24 mai 2010 en digital et le 31 mai en cd. En automne suivra la véritable tournée de Benoît Doremus.

 

Propos recueillis par Rv Dols herve.dols@oeilpaca.fr

 

 

oeil paca

L'oeil paca.fr votre magazine gratuit rédaction et publicité : yasmine@oeilpaca.fr | Mémoires images L'Oeil Paca.fr B.P Mairie 13150 Tarascon cedex