| SOMMAIRE | C'est du Bio la chronique de David : L'EAU |
 

C'est du BIO : L'EAU

J’ai pu constater au fur et à mesure d’expériences de vie, que la plupart de mes congénères minimisent le rôle de l’eau ainsi que sa contribution à notre santé. L’eau devrait être une des matières enseignées par l’Education Nationale.

L’être humain est constitué d’environ 65% d’eau. Dans les tissus cérébraux la proportion atteint les 85% et les embryons sont composés à 94% d’eau dans les premiers jours.

Liquide indispensable à la vie, l’eau accomplit de nombreuses tâches dans notre organisme. Elle sert à approvisionner la fonction cellulaire et à éliminer les déchets. L’eau est engagée dans un grand nombre de phénomènes de régulation et de communication dans le corps humain.

Les pays qui ne disposent pas des moyens d’assainissement dont est doté l’Occident sont confrontés à des crises sanitaires majeures. Le manque d’hygiène et l’eau insalubre tuent chaque année 8 millions de personnes. Plus de 1,2 milliard d’êtres humains n’ont pas accès à l’eau potable. Les épidémies prolifèrent dans les eaux souillées, l’hépatite et le choléra pullulent. Chaque jour ce sont 5 000 enfants qui meurent de diarrhée.

Impensable pour les Européens et inenvisageable pour nous Français qui tous les jours gaspillons des quantités incalculables d’eau potable. Les chasses d’eau qui servent à évacuer nos excréments sont la parfaite illustration d’un monde de gaspilleurs où, seul, l’intérêt financier prime. Il serait si simple d’imaginer un système de récupération de nos eaux de douche. Mais cela porterait préjudice aux bénéfices des sociétés qui gèrent le business de l’eau.

Quelles sont les conséquences dues au manque d’eau pour notre organisme ?

La constipation est l’une des premières conséquences. Quand le contenu intestinal est desséché, il éprouve des difficultés à progresser normalement. Le transit ralentit et entraîne une putréfaction. A terme cela engendre une auto-intoxication et le déséquilibre de la flore intestinale.

L’eau étant l’unique protection que nous possédons contre l’acide chlorhydrique de notre estomac, si elle vient à faire défaut il en résulte une mauvaise hydratation et la barrière naturelle qu’est l’eau du mucus ne remplit plus sa fonction. L’acide attaque la muqueuse et les brûlures d’estomac apparaissent.

Une articulation mal hydratée entraîne une abrasion in-situ et une inflammation génératrice de douleur. L’eau est un moyen de supporter la force générée par le poids du corps et la tension des muscles sur les articulations.

Malheureusement, beaucoup d’autres symptômes et de conséquences sur les organismes liés au manque d’eau subsistent.

Mais comment éviter la déshydratation insidieuse ?

Tout simplement en buvant de l’eau minéralisée, eau de source, ou de l’eau traitée par un filtre à osmose inverse. Notre corps a besoin d’un minimum de 1,5 litre d’eau par jour. Pour que le rôle de l’eau soit optimum, il est préférable de la consommer l’estomac vide. Par exemple une demi-heure avant le repas pour faciliter la digestion ou trois heures après s’être alimenté.

Les reins éliminent les déchets solubles en conservant ce qui est indispensable pour l’organisme. Des centaines de milliers de néphrons filtrent chaque jour entre 100 à 150 litres de sang, de lymphe, et éliminent un peu plus d’un litre d’urine chargée de déchets.

Comme nous l’avons vu, boire au minimum 1,5 litre d’eau quotidiennement est nécessaire au bon fonctionnement de notre organisme. Cela permet de prévenir d’éventuelles défaillances comme les fatigues, les allergies, les rhumatismes, les tensions sanguines… Alors à vos bouteilles… Prêt… Buvez…

 

Lionel - lionel@oeilpaca.fr

 

 

 

L'oeil paca.fr votre magazine gratuit REDACTION : redaction@oeilpaca.fr | PUBLICITE : cristian@oeilpaca.fr | Mémoires images L'Oeil Paca.fr B.P Mairie 13150 Tarascon cedex