| SOMMAIRE | Actu : L'identité nationale |
 

Actu : L'identité nationale

Le débat sur l'identité nationale ou la grande manœuvre de l’UMP avant les élections régionales.

Le but est de racoler dans le camp de l’extrême droite et de focaliser les esprits sur un sujet qui est loin de faire l’unanimité, dans le camp même de l’UMP. Les véritables priorités et questions de fond que sont la santé, l'éducation, le chômage, l'économie, la justice et l'environnement sont reléguées, voir abandonnées. Que le sujet soit nécessaire ou utile soit, mais c’est la forme plus que le fond qui reste des plus vicieux.

Sous l’impulsion de Nicolas Sarkozy, le débat fut lancé par le ministre de l’immigration, de l’intégration et de l’identité nationale Éric Besson. Ce qui devait arriver arriva. La discussion évolue presque uniquement sur le terrain de l’immigration. Les propos tenus par Nicolas Sarkozy le 16 décembre 2009 sur Canal + affirment cette réalité.

Depuis quelques temps les dérapages en tous genres, plus que malsains, se sont produits dans la majorité politique actuelle. Le dernier en date concerne les jeunes au port de casquette à l’envers et au langage dans le même sens. Si nos tenues vestimentaires révèlent notre identité nationale, nous ne sommes pas sortis du guêpier. La France n’est-elle pas un pays démocratique ? Les libertés personnelles ne s’arrêtent-elles pas là où commencent celles des autres ? (que l’on soit ministre ou simple citoyen).

Une autre trouvaille du gouvernement est d’avoir chargé les Préfets d’organiser les polémiques dans les préfectures et sous-préfectures. Bien évidemment les chaises restent solitaires. Seuls, quelques fachos, profitent de la situation et prennent plaisir à marquer les différences au fer de l’animosité.

Une question s’impose à tous les Français. L'Élysée et l’UMP prennent-ils les citoyens pour des idiots ? Captiver les esprits en attisant les haines et les rancœurs à des fins électorales n’a absolument rien à voir avec l’identité nationale.

Exiger la lecture dans les classes d’une lettre de résistant et imposer le chant de la Marseillaise en chœur dans les cours de récréation n’est pas un gage d’identité nationale. Effacer son histoire de colonialiste et d’esclavagiste pour se donner bonne conscience ne permettra à personne de s’assimiler.

L'identité Nationale est un sentiment personnel que nous avons ancré en nous. Libre à chacun de l’exprimer ou pas. S’il devient obligatoire de porter du bleu, blanc, rouge comme idéologie, l’opinion risque fort d’exprimer sa réprobation.

 

David Sanchez - david.sanchez@oeilpaca.fr

 

 

 

 

L'oeil paca.fr votre magazine gratuit rédaction et publicité : yasmine@oeilpaca.fr | Mémoires images L'Oeil Paca.fr B.P Mairie 13150 Tarascon cedex