magazine oeil paca magazine photo
Reportage : Mirèio
     
 
 
   

Mirèio

Reportage : Mirèio

Mirèio signifie Mireille en Provençal. Il est le premier bateau croisière à fixer ses amarres sur les allées de l’Oule, au pied du pont Daladier en Avignon (1986).

Richard Vinatier est présent dès les débuts du projet ; Ce n’est que deux ans plus tard, lorsque les précédents investisseurs décident de se retirer, qu’il reprend la barre.

A l’époque, dans les années 80, le Rhône avait perdu de sa superbe. Les temps n’étaient pas encore à l’écologie et les industries avaient un comportement irrespectueux envers la nature qui se perpétuait depuis des décennies. Comme la plupart des fleuves de France les pollutions en tous genres ne favorisaient pas leur revalorisation.

Photo Hervé Dols - All Rights Reserved -

Grâce à l’implantation d’activités sur le Rhône, notamment de la compagnie des Grands Bateaux de Provence, des efforts de la CNR et de la prise de conscience des collectivités, les berges et le fleuve sont tout simplement devenus un attrait touristique et une valeur ajoutée. La croisière en direction de la Camargue, d’Avignon en Arles, permet de prendre conscience que le Rhône et ses berges gardent tous leurs charmes

Richard Vinatier : En 1986 nous avions un bateau : le Mireio. Actuellement, nous avons trois bateaux : La Soane, un bateaux de 115 places qui a une activité de promenade plus importante. Il fait aussi les déjeuners et dîners. Le troisième bateau s’appelle le bus d’Avignon. Il fait les navettes. Il traverse le fleuve juste au dessus du Pont St Bénézet. La traversée est gratuite. C’est la Mairie d’Avignon qui a créé cet élément touristique supplémentaire. Sa capacité est de cinquante places, mais il fait 200 000 personnes par an. Il n’est pas rare que le dimanche 1500 à 2000 personnes l’utilisent.

L’œil paca.fr : Quelles sont les durées des promenades ?

Richard Vinatier : Cela reste des promenades avec des découvertes au fil de l’eau. Quand nous allons sur Châteauneuf du Pape, nous partons à midi et demi et nous revenons à 16 heures. Quand nous faisons Arles, il y a une escale, c’est pratiquement la journée. Nous partons à 11h30 et nous revenons à 18h40.

L’œil paca.fr : Les écluses sont gérées par la CNR, mais cela se passe comment ?

Richard Vinatier : De six heures du matin jusqu'à 21 heures, on passe plus ou moins quand on veut. Il faut que la place soit libre. Cela prend une bonne vingtaine de minutes. Pour la nuit, il y a des autorisations à demander. Chaque bateau paye une taxe à l’année en rapport de sa taille. L’emplacement à la CNR et la navigation aux Douanes navigables de France.

L’œil paca.fr : En 2007 le Rhône a été déclaré pollué au PCB ; Cela a-t-il entraîné une baisse de fréquentation pour vous ?

Richard Vinatier : Le Rhône n’est pas plus pollué que la Seine ou d’autres fleuves. De toute façon nous n’avons pas de poisson du Rhône dans nos cartes et nous ne consommons pas l’eau du Rhône. Je crois que depuis six mois la pêche et la consommation de deux espèces sont de nouveau autorisées.

L’œil paca.fr : Combien de personnes travaillent sur vos bateaux ?

Richard Vinatier : Nous faisons travailler une vingtaine de personnes sur l’année.

L’œil paca.fr : Quelles sont les spécifications en matière de sécurité ?

Richard Vinatier : Dans un premier temps, les bateaux sont classés (Véritas). Ensuite, il y a un permis de navigation qui est délivré. Puis, chaque année, il y a un suivi des bateaux par le bureau véritas.

L’œil paca.fr : Depuis quelques années les mairies traversées par le Rhône essayent de revaloriser celui-ci par des ports de plaisance avec bien sûr la contribution de la CNR ; Quel est l’impact pour votre activité ?

Richard Vinatier : Alors, sur Avignon, c’est plutôt un loupé en ce qui concerne ce sujet. Le port de plaisance a rencontré des problèmes puisque actuellement il est supprimé. Il ne reste que le quai de la Ligne qui peut accueillir quelques bateaux. Mais oui, c’est l’une des activités qui peut contribuer à faire vivre le fleuve.


Rv Dols - herve.dols@oeilpaca.fr

 

 

L'oeil paca.fr votre magazine web gratuit - Rédaction : redaction@oeilpaca.fr - Mémoires images L'Oeil Paca.fr B.P Mairie 13150 Tarascon cedex