magazine oeil paca
magazine photo
       
     
  Musique : Namogodine  
     
 
Namogodine
 
  Photographies réalisées par Hervé Dols All Rights Reserved / Tous droits réservés Copyright Hervé Dols©  

À l'origine du projet, il y a Yani Ait-Aoudia (Chant, N'Goni, Accordéon diatonique, Balafont, Percussions) Thomas Sauzade (Chant, Guitares, Clarinette) et Nicolas Paradis (Chant, Kora, Flutes, Djéli, N'Goni, Violoncelle, Percussions). Au cours de l'année 1999, les trois jeunes hommes font connaissance à la fac d'Avignon. Les débuts sur scène s'opèrent avec un collectif répondant au nom de Pirfù Système. Neuf musicos déjantés jouant un Ska festif. Pour des raisons inhérentes à la vie de musicien, le groupe se sépare.

Pendant ses congés, en 2002, Yani s'envole pour le Burkina Faso. L'année suivante, Tom et Nico découvrent l'Afrique de l'Ouest avec Yani.

Au Pays des hommes intègres, les trois amis prennent des cours de musique avec Aboubakar Traoré, un virtuose du N'Goni. Ils reviennent en France avec des instruments dans les valises, N'Goni et Kora. Au retour du voyage, Nico s'est mis au violon et Yani à l'accordéon. Quant à Tom il écrit abondamment.

Un proche qui organise un petit festival itinérant leur propose de jouer sur une date. Namogodine vient de naître. En 2007, Thomas Barlatier (Chant, guitares) incorpore le groupe. Au courant de l'année 2008, Yani poursuit une thèse sur les Griots pendant plusieurs mois au Burkina. Il revient dans l'hexagone avec une multitude de chants Africains inscrits sur des cahiers et dans sa tête.

L'été, Namogodine charge son camion et part sur les routes. En Corse, ils démarchent les mairies, les campings et vendent leurs projets clé en main. Concert de Namogodine ateliers et spectacles de cirque.

En 2008, au début de la saison estivale, pendant cinq semaines, les troubadours longent la côte ouest, d'Avignon (Vaucluse) jusqu'à Concarneau (Bretagne). L'improvisation est absolue ; l'après-midi ils draguent les patrons de bar avec leurs instruments. Pratiquement tous les soirs, ils arrivent à jouer. Namogodine parvient même à se greffer sur certains festivals.

Le premier album paraît en 2009 « Car naît de voyages ». Les destinations et les étés se succèdent ; la Slovénie, La Croatie, la Hongrie, l'Italie... Jusqu’en 2012, Namogodine puise sa vivacité dans la passion et l'amitié. Un nouveau compagnon de route, Clément Puig, ancien bassiste du groupe Makali, prend part à l'aventure.

Le second opus sort en 2013 « Carnaval de brousse », quatorze textes d'un quotidien poétique qui flotte sur des airs de liberté. Les refrains ou les couplets sont souvent en bambara.

Le Bambara avec le Dioula et le Malinké est l'un des trois sous groupe du Mandingue. Ces trois langues sont très proches dans leurs vocabulaire, grammaire et prononciation. Elles sont communes à plusieurs pays d'Afrique. Le Dioula est plus usuel en Côte d'Ivoire et au Burkina Faso. Le Bambara est employé au Mali dans les régions de Bamako et de Ségou. Les langues Mandées sont tonales, utilisées pour le commerce, elles sont répandues en Afrique de l'Ouest. L'empire Mandingue fut fondé vers 1050 par le clan des Keita, allié aux Traoré et aux Konaté. L'histoire de l'Empire Mandingue s’est propagée à travers les siècles par les voix des griots.

Namogodine : « Nous savons que nous empruntons la musique d'une culture qui n'est pas la nôtre pour l'envisager à notre sauce, en cela nous pouvons dire qu'elle est un peu bâtarde. Notre nom “Namogodine” est en rapport direct avec cela. Puisqu'il signifie “petit bâtard”. En Afrique, les groupes choisissent des noms prestigieux, pour les Africains Namogodine c'est un peu la honte ».

De date en date, les notes et les mots de Namogodine retentissent en Belgique où Yani a élu domicile depuis six ans.

Peu après la sortie de « Carnaval de Brousse », Thomas Barlatier s'en est allé. Forcément, quand l'amitié prend une place prépondérante, la déception est immense. Wallace est arrivé à la fin de l'année 2013, pour l'instant ses cordes restituent l'interprétation des lignes de guitares existantes.

Des textes et de nouvelles compositions s'entassent dans les disques durs. Le retour de Yani dans le sud de la France est programmé pour 2015, un nouvel album se profile déjà à l'horizon.

Les deux albums sont en écoute gratuite sur le site de Namogodine ; www.namogodine.com


Hervé Dols - herve.dols@oeilpaca.fr

 

 

 

L'oeil paca.fr votre magazine web gratuit - Rédaction : redaction@oeilpaca.fr - Mémoires images L'Oeil Paca.fr B.P Mairie 13150 Tarascon cedex